Comment savoir si un savon est saponifié à froid ?

Ah le savon… on a tendance à l’oublier. Eh oui, la faute à l’apparition des gels douches et des lessives. Mais il revient en force avec le retour du bio, de l’écologie et du naturel ! Savons de Marseille, savons surgras, savons saponifiés à froid… on s’y perd un peu. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la savonnerie. Qu’est-ce qu’un savon ? Comment est-il fabriqué ? Qu’est-ce que c’est des savons saponifiés à froid ? Comment les reconnaître et quels sont les bénéfices ?

Qu’est-ce qu’un savon saponifié à froid ?

Qu’est-ce qu’un savon ?

Revenons aux bases et définissons le savon pour comprendre la saponification à froid. Un savon se compose d’une réaction chimique entre un corps gras, une base forte et de l’eau. Cette réaction s’appelle la saponification.  Elle produit des sels de sodium d’acides gras (le savon) et de la glycérine : la substance hydratante.

Les 3 ingrédients de base du savon

Et quels sont les ingrédients de base du savon ? Sans l’hydroxyde de sodium ou soude caustique, le savon reste liquide ! Mais une fois la réaction chimique lancée, la soude disparaît totalement du produit fini, c’est rassurant n’est-ce pas ? On a également besoin de corps gras : huiles, beurres, corps gras d’origine animale ou végétale… tout ingrédient peut être utilisé. Cependant, n’oubliez pas que la qualité de la matière première a une incidence sur la qualité du produit fini. Enfin, on rajoute de l’eau qui déclenche la réaction de saponification : corps gras et soude caustique réagissent.

Les ingrédients bonus

Vous vous en doutez, sans ingrédients supplémentaires, le savon ne sera pas extra. Alors, pour apporter de la couleur, des odeurs, des propriétés médicinales… on ajoute d’autres ingrédients. Mais on ne cède pas aux savons classiques qui utilisent des parfums et colorants synthétiques… ce n’est bon ni pour vous, ni pour la planète.

La nature a tellement à nous offrir ! Alors on opte pour des savons naturels, respectueux de l’environnement et de notre santé. Le parfum naturel s’obtient généralement grâce aux huiles essentielles obtenues à partir de distillation de plantes. Qualités aromatiques et propriétés pour la peau font des huiles essentielles un ingrédient de choix ! Et la couleur alors ? Rien de mieux que les pigments végétaux et argiles : un panel incroyable de coloris vous attend. On peut également utiliser des ingrédients naturels comme la poudre de coco, le jus de carotte… On incorpore aussi des ingrédients pour changer leur texture ! Les graines de pavot donnent un effet gommant, les pétales de calendula, un effet visuel…

Qu'est-ce qu'un savon saponifié à froid ?

Le savon par saponification à froid

On rentre enfin dans le cœur du sujet ! Qu’est-ce qu’on adore cette méthode artisanale réalisée à la main. Contrairement à la saponification classique, les huiles ne sont pas chauffées. On chauffe seulement les beurres et huiles solides à basse température. De plus, les huiles, la soude caustique et l’eau sont mélangées manuellement. Pourquoi ? La saponification à froid permet de conserver tous les bienfaits des huiles.

Très important, les industriels travaillent en excès de soude mais pas les amateurs de la saponification à froid !  Au contraire, ils travaillent en excédent d’huile : pour créer la réaction chimique on utilise beaucoup plus d’huiles. Ainsi, le savon artisanal contient entre 5 à 8% d’huile non saponifiée qui restent dans le savon : il protège et nourrit votre peau et empêche la déshydratation.

On verse ensuite la pâte à savon dans des moules et on attend. Il faut être patient ! On isole les moules pendant 24 à 48h pour que la saponification se termine. Et ce n’est pas fini… On procède ensuite à la cure de séchage pendant 4 à 6 semaines. Durant cette période, l’eau contenu dans le savon s’évapore ce qui lui permet de durcir !

Comment reconnaître un savon saponifié à froid ?

L’INCI (liste des ingrédients)

C’est le premier réflexe à avoir pour reconnaître un savon saponifié à froid. Les savons conventionnels sont le plus souvent fabriqués à base de palme ou de graisse animale (Sodium tallowate, graisse comme des déchets d’abattoir, os…). Pour différencier plus facilement, on lit les deux premiers ingrédients :

  • Sodium palmate et sodium palm kernelate
  • Sodium tallowate et sodium kernelate
  • Sodium tallowate et sodium cocoate

Si vous tombez sur ces combinaisons, vous savez à coup sûr que ce ne sont pas des savons à froid.

Chez les savonniers à froid, vous pouvez trouver deux types d’INCI.

  • Matières premières utilisées avant saponification
  • Nom des huiles saponifiées ex : sodium cocoate qui veut dire “huile de noix de coco saponifié”

Vous tombez sur le cas n°1 : aucun doute, c’est un savon saponifié à froid. Dans le cas n°2, si vous n’avez pas l’habitude, l’appellation : sodium + nom de l’huile peut vous troubler et vous faire penser qu’il s’agit d’un savon classique. Pourtant, c’est bien le savonnier qui a lui-même saponifié ses huiles. Conservateurs et agents de chélation peuvent vous aiguiller. BHT, Glutamate, Tetrasodium… impossible d’en trouver dans un savon à froid.

Comment reconnaître un savon saponifié à froid ?

La liste des ingrédients en français

Généralement, les savonniers à froid traduisent la liste des ingrédients pour plus de transparence. Fière des ingrédients mis en œuvre dans son savon, de sa grande connaissance des huiles végétales, il n’hésitera pas à l’indiquer.

Forme, texture et transparence

La plupart du temps, les savons à froid sont rectangulaires et les bords semblent être coupés à la main. Vous pouvez également les trouver sous la forme ronde mais jamais ovale ou arrondis. Aussi, un savon saponifié à froid est plus gras au toucher, moins compact ou moins homogène.

Petite astuce : Mettez votre savon (sans colorants) devant une lumière. Est-il légèrement translucide ? C’est sûrement un savon  à froid. Un savon industriel reste complètement opaque.

Logo SAF ou mention

Le logo SAF se démocratise peu à peu. Sur certains savons, vous ne retrouverez pas le logo mais vous verrez la mention  « Savon à Froid » ou « Savon saponifié à froid »

Label bio ou naturel

Les savonniers à froid utilisent généralement les labels « Nature & Progrès» ou « Slow cosmétiques», les certifications bio et naturels les plus exigeantes. Toutefois, une certification ne suffit pas à identifier un savon à froid.

Types de marques et réseaux de distribution

Rayez toutes les marques de la grande distribution classique ! Aucune de ces marques ne produit des savons saponifiés à froid. Généralement, on les trouve en boutique e-shop, bio/naturel, marchés… et sur My Venus Bio !

Comment reconnaître un savon saponifié à froid ?

Pourquoi privilégier ce type de savon ?

Les bienfaits du savon à froid sont innombrables, vous ne les retrouverez pas dans les gels douches et savons industriels. Les savons artisanaux sont 100% naturels et ne contiennent pas de conservateurs, produits pétrochimiques ou de synthèse, allergisants… autant vous dire que c’est l’idéal pour les peaux allergiques, sensibles ou fragiles. Exit l’huile de palme et les graisses animales… véritable désastre écologique.

Fabriqués à froid, ces savons conservent tous leurs bienfaits pour la peau. Ils gardent également la glycérine naturelle, un excellent hydratant. Sans oublier l’excès d’huile lors de la saponification à froid qui nourrit et protège votre épiderme. Parfumés, colorés avec des ingrédients naturels, évadez-vous avec le savon à froid sans craindre pour votre santé. Excellents pour l’environnement, la saponification à froid nécessite très peu d’énergie. De plus, 0 polluants n’est rejeté dans l’eau.

Et oublie pas l’argument économique. Un savon à froid standard dure entre 30 et 50 douches, contrairement au gel douche liquide. Surtout qu’avec un seul produit on peut se laver, hydrater son corps, ses cheveux, le visage… et laver bébé (choisissez un savon sans huiles essentielles).

Post a Comment